Accueil>L'exploitation

A. Knüfer
« Apatrides, réfugiés et exploitation »

Colloque annuel du séminaire de philosophie politique « Penser la transformation ».


Jeudi 21 avril 2016. 11h00.

Université de Paul-Valéry Montpellier, site Saint Charles.

 

 

Comment caractériser la violence subie aujourd'hui par les "apatrides" et les "réfugiés", au moment où ils sont retenus aux frontières de Europe, enfermés dans des camps de rétention, ou encore objets de marchandage entre l'Union européenne et la Turquie? Les concepts d'exploitation et de domination nous permettent-ils d'en saisir les contours?

En faisant retour aux analyses d'Hannah Arendt, et notamment au cinquième chapitre de la seconde partie des Origines du totalitarisme, L'Impérialisme (1951), nous nous efforcerons d'apporter des éléments de réponse à cette question. Ce faisant, nous nous interrogerons sur la proposition d'Arendt selon laquelle les "réfugiés" ne sont "ni des prolétaires, ni des minoritaires, ils sont en dehors de toutes les lois".